Le meilleur des Saint Genix

Publié le par Gé

Une ptite recette à faire à la MAP, alias Machine A Pain!

Avant de venir habiter en Isère je ne connaissais pas cette brioche délicieuse du nom de Saint Genix, dans ma région d'origine (la Lorraine) on n'en trouve pas.
Mais heureusement mon chéri me l'a fait découvrir! Depuis j'adore ça!!! J'ai trouvé cette recette sur le net l'année passée, je la fais souvent, c'est la meilleure que j'ai mangé, je la préfère même à celles des boulangeries!!!

Cette brioche est une spécialité de la commune de Saint Genix sur Guiers et a été créée par la famille Labully vers 1860 (bien leur en a pris!!!).
C'est une brioche ronde recouverte de sucre en grain et qui renferme de délicieuses pralines roses...

INGREDIENTS:

Poolish: 5cl lait tiède + 50g farine T55 + 1 sachet de levure pour MAP

- 5cl Lait
- 2 oeufs
- 4 cuil. à soupe d'eau de fleur d'oranger
- 1 cuil. à café de sel
- 100g Poudre d'amandes
- 50g Sucre
- 90g Beurre pommade
- 400g Farine T55
- 100g Pralines Roses

- Sucre Grain

- 1 Jaune d'Oeuf + Eau



Commencer par faire un poolish, en mélangeant les 5 Cl de lait tiède, les 50g de farine et le sachet de levure, laisser reposer 1h.

Dans la cuve de la machine à pain; mettre le lait, les oeufs, l'eau de fleur d'oranger, la cuiller de sel, l'amande en poudre le sucre et la farine.
Sélectionner le programme "pâte" et le lancer. Au bout de 5 minutes, ajouter le poolish puis le beurre coupé en petits morceaux.
Concasser les pralines et en garder quelques unes entières.
A la fin du programme, sortir le pâton, l'étaler sur une plaque à pâtisserie, disposer les pralines roses et rouler le pâton de façon à former un boudin.
Couper le boudins en 7 petits tronçons et les disposer dans un moule à manquer. Attention ne pas les serrer car le pâton va beaucoup gonfler.
Laisser monter pendant 2h. Avant de le mettre au four, badigeonner d'un mélange jaune d'oeuf/eau pour dorer la brioche et ajouter le sucre en grain.
Enfourner Th.6 (180°) pendant 25 minutes.



Publié dans Pains & Viennoiseries

Commenter cet article